Cliquez ici pour débuter

L'âme western cachée en nous


Photographie

Valérie Jodoin-Keaton

Conception sonore

Cédric Chabuel

Design graphique

Alex Leduc


En collaboration avec

le journal Le Devoir

Cowboy

Stéphanie et Serge ont parcouru 200 km à cheval.

9809
9869
9836
9899
9841
Fillettes

Coralie et Gabrielle préfèrent les foulards et les chapeaux.

01_9686
02_9751
03_9684
04_9710
05_9690
Fraisinette

Françoise et Jacynthe sont passionnées de Fraisinette.

01_9632
02_9616
03_9789
04_9797
05_9552
Rachel

Dans ses habits de cowgirl, Rachel affiche son authentique féminité.

01_9951
02_9947
03_9927
04_9940
05_9965
Louis

Dès sa première visite à 9 ans, Louis a compris qu’il était un cowboy.

01_0228
02_0105
03_0188
04_0241
05_0135
06_0194
0124

Photographie

Valerie Jodoin-Keaton

Conception sonore

Cédric Chabuel

Design

Alex Leduc ( Deux Huit Huit )

Scénarisation

Alex Leduc ( Deux Huit Huit )

Valerie Jodoin-Keaton

Cédric Chabuel

Hugues Sweeney

Dominique Willieme

Martin Viau


ÉQUIPE ONF

Producteur

Hugues Sweeney

Chargé de projet

Martin Viau

Dominique Willieme

Montage et correction couleur

Fernando Calderon

Martin Viau

Agente d’interactivité

Anne-Marie Lavigne

Programmation

Nicolas Brassard (Deux huit huit)

Administratrice

Manon Provencher

Coordonnatrices de production

Dominique Brunet

Caroline Fournier

Agente de mise en marché

Sophie Thouin

assistée de Karine Sévigny

Technologies de l'information

Sergiu Raul Suciu

Pierre Métras

Bruno Gervasi

Services interactifs

Matthieu Stréliski

Catherine Perrault

Relations de presse

Nadine Viau


ÉQUIPE JOURNAL LE DEVOIR

Rédactrice en chef

Josée Boileau

Directeur de l'information adjoint, Internet

Paul Cauchon

Administrateur Web

Yanick Martel

Directeur Artistique

Christian Tiffet

Pupitreur Web

Benoit Munger

Pupitreuse Web

Laurence Clavel

Journaliste rattaché au projet

Sylvain Cormier

Alt text

Alias Will James

Jacques Godbout, 1988, 83 min 27 s

« Alias Will James raconte l'histoire invraisemblable d'Ernest Dufault qui, avec la complicité tacite de sa famille, a réussi à séduire (et tromper) pendant trente ans la royauté européenne et la société américaine. Voleur de chevaux, vagabond, artiste et écrivain, Will James est encore aujourd'hui, dans le Far West américain, un personnage mythique. »


Cot Cot

par Pierre Sylvestre, 2007, 6 min 17 s

« Animation 2D, véritable pastiche de western. Qu'est-ce qu'on peut s'ennuyer quand on est un cowboy solitaire, entouré de poules qui caquettent et d'un bovin apathique! Rien d'étonnant à ce qu'on pète les plombs! Adapté d'une bande dessinée de l'auteur suisse Ibn Al Rabin, Cot Cot est une désopilante parodie. »


Paow, Paow, t'é mort!

par Robert Poirier, 1974, 16 min 54 s

« Court métrage de fiction de Robert Poirier sur de jeunes garçons qui s’amusent à jouer aux cowboys et aux Indiens. Dans les rues de Montréal, ils imitent les grands westerns et revivent à leur façon les mille péripéties de la vie mouvementée de leurs héros avec beaucoup de spontanéité et de justesse. Du fond aux gestes et attitudes, tout, dans ce film, recoupe le modèle original. »

Alt text

La culture country est un élément incontournable de la vie moderne au Québec. Elle nous rappelle quelque chose d’ancien, une partie de nous-mêmes qui remonte loin dans le temps, à une époque où nos territoires étaient encore inconnus et où il fallait les défricher. En même temps, le country déclenche en nous quelque chose d’immédiat, de simple et de « vrai », qui se révèle le temps d’une chanson.

Chaque année, depuis 1967, le village de Saint-Tite, au Québec, passe, le temps de quelques jours, de 4000 habitants à presque un demi-million de visiteurs au cours du mois de septembre, alors que se tient le Festival western de Saint-Tite. Comme si, tout d’un coup, une part de nous-mêmes faisait surface et se manifestait, alors que le reste de l'année elle demeure souvent invisible, sinon occultée. Tout d’abord imaginé comme une stratégie de marketing pour promouvoir l’industrie du cuir, le Festival est devenu une véritable manifestation culturelle et identitaire.

« En vérité, la culture country (...) est la culture de valeurs fondamentales, exprimées dans les chansons autant que dans la manière de vivre. On dit ce qu’on ressent comme ça vient, on s’amuse sans gêne, on aime le contact chaleureux des gens. D’où la popularité jamais démentie des festivals ». -Sylvain Cormier

LE DEVOIR et ONF/INTERACTIF se sont associés afin de traiter chacun à leur façon des sujets qui les passionnent et qu'ils cherchent à mettre en lumière de manière complémentaire. Ce projet sur l’âme country cachée en nous est le premier d’une série d’essais qui seront dévoilés en 2011 et 2012.